LA PLATEFORME en soutien de l'éducation au cinéma

Ce 4 juin 2018, Alda Greoli, Ministre de la Culture : « Dans le cadre du parcours d’éducation culturelle et artistique (PECA), Laplateforme.be a été considérablement repensée et enrichie en termes de contenus. L’accès aux différentes productions des cinéastes de la Fédération Wallonie-Bruxelles s’en trouve grandement facilité pour les enseignants. Elle permettra de mieux faire connaître le cinéma belge francophone, suscitera l’envie d’aller les voir en salle et, in fine, contribuera au financement du secteur ».

LA PLATEFORME.BE innove et devient un incontournable outil d’éducation PAR le cinéma et d’éducation AU cinéma. Cette plateforme met gratuitement à la disposition des enseignants et des opérateurs socioculturels un large catalogue de près de 500 titres, fictions et animations, documentaires, longs et courts métrages.
Ces films, accessibles en ligne et en streaming en qualité HD pendant les heures de cours, sont exploitables sur différents supports. L’enseignant peut également en télécharger des extraits et créer sa playlist afin d’illustrer ses cours ou de faire travailler ses élèves. Le référencement des films permet une meilleure approche thématique et un réel travail éditorial en facilite l’exploitation, notamment par des fiches pédagogiques.

Ce magnifique outil est le fruit d’une collaboration entre le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel, la Cinémathèque de la Fédération Wallonie-Bruxelles et PointCulture. Il s’ajoute à d’autres initiatives telles que Le Prix des lycéens du Cinéma et Cinéastes en classe.

Sans oublier les outils proposés par le Conseil supérieur de l’éducation aux médias :
Le répertoire des opérateurs en cinéma
Balise en éducation au cinéma tout au long de la vie
Répertoire de films traitant du « Mieux vivre ensemble » avec leur fiche pédagogique

Stephan Streker, journaliste et cinéaste : « La Fédération Wallonie-Bruxelles m’a remercié d’avoir accepté que mon film « Noces » soit mis à la disposition des enseignants. Mais c’est moi qui remercie la Fédération de me faire cet honneur ! ». Et Jaco Van Dormael de conclure : « Un film qui répond à des questions n’a pas beaucoup d’intérêt ; un film qui en pose est un formidable outil pédagogique ».

Catégorie 1: