Un centre de ressources en éducation aux médias, condamné à disparaître ?

Le C.A.V. Liège a.s.b.l., centre de ressources en éducation aux médias, condamné à disparaître ?

En octobre, le Centre Audiovisuel Liège a.s.b.l. devra quitter ses locaux si la Ville de Liège maintient sa décision de non reconduction du bail. Le C.A.V. risque donc de disparaître, et avec lui, sa médiathèque spécialisée en éducation aux médias, son service de prêt de matériel, ses locaux de formation, son unité de production vidéo, mais surtout ses actions éducatives sur le terrain : 60 jours de formations, 70 animations dans les classes, des accompagnements de projets en éducation aux médias,… pour 2018. 
 
Pour quer la Ville propose un accord durable, signez la pétition en ligne.
 
  • Le C.A.V. Liège participe depuis plus de 20 ans au développement de l'esprit critique vis-à-vis des médias et des nouvelles technologies  en accompagnant les élèves (et les citoyens) dans l'analyse, la déconstruction et la création de messages médiatiques.
  • Par un courrier daté du 22 mars, le Collège de la Ville de Liège nous a signalé souhaiter mettre fin à la convention locative relative à l'occupation du bâtiment qu'elle met à la disposition du Centre Audiovisuel Liège a.s.b.l. et demande de libérer les lieux pour le 30 septembre 2019.
  • En réaction à cette information, une Assemblée Générale extraordinaire a été convoquée le 25 avril avec les administrateurs de l'a.s.b.l. et les travailleurs.
  • Dans un premier temps, il a été décidé d'attendre le Conseil Communal du 29 avril, les interpellations de l'opposition et les réponses données par les représentants de la majorité. Dans un deuxième temps, de privilégier les contacts avec les mandataires politiques pour envisager avec eux toute solution acceptable.
  • Parallèlement, il nous semble opportun de vous proposer cette MOTION DE SOUTIEN à la négociation.
  • Il s’agit d’obtenir d’abord un délai pour négocier. Le délai pourrait prendre la forme d’une convention locative précaire. Ce délai devrait permettre d’arriver à un accord entre la Ville de Liège et la Province de Liège, par ailleurs toutes deux Pouvoirs Organisateurs du réseau de l’enseignement officiel subventionné, dont le C.A.V. Liège est le centre de ressources en éducation aux médias, reconnu à ce titre par la Fédération Wallonie-Bruxelles.
  • Cet accord porterait sur un co-hébergement du C.A.V. Liège dans les locaux qu’il occupe depuis 1997.
  • Nous voulons rappeler que ces locaux ont été aménagés et équipés aux frais de l'a.s.b.l. et que celle-ci offre à l'Enseignement communal liégeois, en guise de loyer, la gratuité de ses animations, prêt de matériel et de documents (un « loyer » annuel de quelque 25.000€).
  • L'hypothèse d'un déménagement (vers où?) est considérée comme suicidaire par son coût élevé, par le temps inutilement gaspillé, par la mise en péril de tous les partenariats de proximité avec les écoles et le milieu associatif.
  • Par conséquent, les travailleurs du C.A.V. Liège souhaitent que tout soit mis en œuvre pour qu'une solution définitive soit apportée à cette menace récurrente de délocalisation. Il est essentiel de négocier cette solution pour que le C.A.V. Liège puisse se consacrer en toute sérénité à sa fonction éducative dans le cadre de la révolution numérique à laquelle sont aujourd'hui confrontés l’École et le milieu associatif. Le moment est suffisamment important pour se focaliser sur cette mission.
L'équipe du C.A.V. Liège

 

 

Catégorie 1: