Voyage musical autour du monde.

Chapeau: 

Ce projet, parce qu'il s'adressait à des enfants primo-arrivants provenant des quatre coins du monde, a surtout visé l'ouverture aux richesses de l'autre à travers la découverte des musiques, des chansons et des contes de leur pays d'origine et d'ailleurs.

Celui-ci a abouti à la réalisation d'un conte de randonnée inventé par les enfants, qui est une sorte de voyage initiatique qui emmène les héros à parcourir le monde à la recherche de musiques diverses pour accomplir une mission.

Et en fin d'année scolaire, ce projet s'est clôturé par la présentation devant les parents et des élèves de maternelle de ce conte dont certaines parties sont théâtralisées et d'autres illustrées et sonorisées (projection sur écran).
 

Identité
Identité de l'école: 

Nom de l'école : Ecole fondamentale Sainte-Marie
Adresse : rue EMILE FERON, 9
Localité : 1060 Saint-Gilles - Bruxelles

Site internet : http://www.ecolesainte-marie.org 
 

Niveau des élèves: 

Type d’enseignement : ordinaire
Niveau d’enseignement : fondamental
Pour l’enseignement fondamental : primaire
Pour l’enseignement secondaire
Classe (s) concernée(s) : enfants primo-arrivants : classe ALE (6-8 ans) et classe DASPA (9-12 ans)

Les participants: 

Nombre de classes impliquées : 2
Nombre d’élèves impliqués : 26
Nombre de professeurs impliqués : 2
Autres : 2 animatrices bibliothécaires à mi-temps

Les compétences
Compétence(s) visée(s): 

- apprendre le français, langue de l'enseignement, de façon active, en mettant l'accent sur l'oral et en privilégiant une approche pluridisciplinaire

  • comprendre un conte en s'aidant des images quand on ne capte pas tout à l'écoute​​
  • nourrir son imaginaire en écoutant des histoires et développer son imagination en inventant à son tour un conte sur base d'un schéma narratif
  • improviser des dialogues, puis les lire/écouter pour les mémoriser 

​- oser parler devant un micro/un public
- se sentir à l'aise dans son corps
- partager avec les autres ses richesses et son parcours de vie, s'écouter, se respecter
- s'entraider, collaborer autour d'un projet collectif
- s'ouvrir à la culture et à l'art en les confrontant à différentes formes artistiques via la rencontre d'un artiste (Hamsi Boubeker) et des sorties culturelles(visite de la maison de la pataphonie, visite du Mim, concerts) et ainsi éveiller leur sensibilité et éprouver des plaisirs esthétiques
- s'initier et explorer ses capacités créatrices à travers des activités plastiques, théâtrales et musicales (découverte de musiques traditionnelles de différents pays)
- donner son avis, développer son esprit critique, exprimer son ressenti par rapport à des musiques écoutées 
- garder des traces des différents contes travaillés dans son carnet, sous forme d'écrits, de dessins, de collages
 

Compétences sollicitées : 

Toutes les compétences visées ont été sollicitées au cours de ce projet. On peut ajouter à celles-ci, que les enfants ont eu l'opportunité de manipuler des outils audio-visuels (prise de photos, de vues avec la caméra vidéo, prise de son avec le micro...). Les nombreuses sorties culturelles que nous avons réalisées, ont aussi été l'occasion pour eux de sortir du cadre scolaire et d'élargir leur perception du monde en découvrant d'autres univers (Musée, salles de spectacles, Ville de Dinant). Ils ont aussi appris à avoir un comportement adéquat en rue, dans le tram, dans le train, dans un théâtre...

Ils ont aussi pris beaucoup de plaisir à réaliser ce projet et à jouer leur conte devant leurs parents venus nombreux les applaudir. Ils se sont sentis valorisés.

L'éducation aux médias
La place de l'éducation aux médias: 

Dans un premier temps, pour saisir le sens de l'histoire des contes musicaux que nous leur proposions, les élèves ont dû  s'appuyer sur les illustrations (qui avaient été scannées et projetées en grands) vu qu'ils ne pouvaient pas capter tous les mots à l'écoute.

Au fil des contes racontés, nous les avons amenés à identifier le schéma narratif qui structure toute histoire simple (situation initiale, élément déclencheur ou problème, péripéties ou actions pour résoudre le problème, résolution du problème, situation finale) et à définir la situation initiale en 
répondant aux questions suivantes: Quand? Où? Qui? (héros, amis, ennemis). C'est donc ce travail de compréhension du récit et de décodage de l'image qui leur a permis d'inventer leur propre conte et de l'illustrer. 

Pour réaliser les illustrations, nous avons choisi de dissocier le fond (décor réalisé au pastel) et les personnages (dessin, coloriage aux marqueurs et découpage) et puis nous les avons photographiés en essayant différents cadrages. Nous avons ensuite sélectionné les plus efficaces en fonction du texte et au niveau de la visibilité.

Les enfants se sont aussi interrogés sur la musique, sur ce qu'elle représentait pour chaque peuple qu'ils avaient rencontré à travers les contes et ils ont repris ces messages dans leur spectacle (la musique peut apaiser, émouvoir, servir à exprimer la joie, sa culture, à danser, à prier, à être ensemble...)

Nous avons aussi cherché sur youtube des musiques et des instruments des pays traversés et pris quelques extraits pour notre spectacle.

Certains enfants ont enregistré leur voix via le programme gratuit Audacity et ont ainsi découvert l'aspect technique de ce procédé et celui du montage qui a suivi.

Les enfants sont donc bien devenus producteurs d'un message médiatique. Leur spectacle a été filmé et lorsqu'il sera monté, il sera diffusé sur le site de l'école. Et chaque enfant en recevra une copie afin qu'il garde une trace concrète du projet.

 

Pédagogie de l'Éducation aux médias: 
Produire des documents médiatiques
Analyser, déconstruire
Explorer ses émotions
Catégorie: 
Les dispositifs
Dispositif didactique: 

Pédagogie du projet axée sur la pratique active du français à travers une approche pluridisciplinaire ayant pour finalité une production créative.

- Travail en partenariat bibliothécaire-enseignante un après-midi par semaine de la mi-octobre à la fin juin.
 

Lors des ateliers au sein de la bibliothèque, les deux animatrice-biblothécaire ont épaulé les enseignantes tout au long du projet. Et entre deux ateliers, les enseignantes ont approfondi avec leurs élèves ce qui a été abordé aux cours des séances, ce qui a permis d'assurer la compréhension des contes travaillés, de structurer leurs apprentissages, d'enrichir leur vocabulaire. Les enseignantes ont installé un coin écoute dans leur classe respective et ont instauré un moment musical quotidien pour l'ensemble de la classe. Grâce à leur contact privilégié avec les parents, elles ont sollicité leur participation lors de sorties et du spectacle final. 
 

- Implication des enfants dans chaque étape du projet 
- Rencontre avec un artiste d'origine algérienne, conteur et peintre de scènes traditionnelles de son pays 

- Sorties culturelles autour de la musique (certaines accompagnées des parents)

Matériel: 

- Livres de contes musicaux de différents pays (Gallimard jeunesse, collection Musique) 
- Livres de contes traditionnels (Didier jeunesse, collection A petits petons)
- Pour créer un coin écoute, un Cd Player et 5 casques audio par classe
- Matériaux divers de récupération pour réaliser des petits instruments de musique (boîtes avec élastiques, maracas, baudruches...)
- Matériel artistique pour réaliser les illustrations du conte inventé par les enfants (papiers, carton, pastels gras, marqueurs)
- Appareil photo pour photographier ces illustrations 
- Micro pour enregistrer les voix des enfants qui ont été ensuite mises sur ces illustrations
- Pour la présentation publique du spectacle :

  •  Déguisements et quelques instruments de musique
  •  PC, baffles, projecteur vidéo et écran pour projeter les moments vidéos (illustrations, voix et musiques du monde)
  •  Caméra vidéo pour le filmer afin que les enfants puissent en garder un souvenir.

A noter que la caméra et l'appareil photo ou GSM ont aussi été utilisés tout au long du projet pour prendre des traces des sorties, des animations (les improvisations théâtrales des enfants étaient filmées pour être ensuite retranscrites par les adultes)
 

L'activité
Déroulement de l'activité: 

- Phase de sensibilisation :

  • installation d'un coin audio dans chaque classe avec CD à disposition des enfants
  • instauration d'un moment quotidien de découverte de comptines, de contes et de musiques traditionnelles du monde
  • lecture d'histoires par les bibliothécaires
  • découverte des us et coutumes des peuples de divers continents
  • partage entre les enfants de leur comptines, chants de leur pays d'origine (enregistrement vidéo)
  • sorties culturelles (Maison de la Pataphonie à Dinant, Musée des Instruments de Musiques à Bruxelles, divers spectacles musicaux)
  • rencontre avec Hamsi Boubeker qui leur a raconté un conte kabyle et montré son atelier et ses tableaux
  • recherche documentaire dans les livres et sur internet pour trouver des informations (musiques, instruments, coutumes, ...) sur les pays abordés

- Phase de création :

  • fabrication d'instruments à partir de matériaux de récupération (lutherie sauvage)
  • découverte et compréhension du schéma narratif (avec des images pour les plus jeunes)
  • création d'une trame narrative à partir d'un remue-méninges et de consignes précises
  • improvisations théâtrales inspirées des divers contes découverts, avec prise de notes des dialogues par l'adulte ou filmées
  • mise en commun des péripéties et création d'une histoire collective
  • réalisation et prise de vue des illustrations (attention portée au cadrage)
  • enregistrement des voix pour les parties narratives, réalisation d'un montage 
  • mémorisation des dialogues et mise en scène du conte

Tout au long du projet, chaque enfant a déposé dans un cahier personnel, des traces des ateliers.

Phase finale :

  • représentation du spectacle devant les parents et des élèves de 3ème maternelle
  • exposition des illustrations, des instruments, de leur cahier de bord, des photos...
  • drink convivial
Notes: 

-

Public cible de l'activité: 
Les compléments
Opération liée: