2013-Liège

C’est à la Haute Ecole de la Ville de Liège que s’est déroulée le 27 novembre 2013 la journée à destination des maîtres assistants et de leurs étudiants, moment privilégié à l’initiative du CSEM et des centres de ressources en éducation aux médias. Blogs, Web-TV’s, web-radios, web-docs et wikis s’étaient invités pour l’occasion, le thème de la journée étant « La classe écrit et diffuse sur le net – comment intégrer les nouvelles écritures médiatiques en classe? »

Journée des hautes écoles, séance plénière

Première partie : Témoignages et échanges de bonnes pratiques

C’est devant un parterre de 180 enseignants et futurs enseignants que Thomas Jungblut, spécialiste en éducation aux médias au CAV-Liège et chargé de cours à l’ULG, a reprécisé la nature et les fonctions tout autant que les opportunités didactiques des blogs, web-TV’s, web-radios, web-docs et wikis en ponctuant son propos d’exemples concrets.

Dany Fosty, Maître assistant à la Haute Ecole R. Schuman à Virton présenta un projet mené dans la section primaire : « J’écris donc je suis, je suis donc j’écris »

 Partant du constat que les élèves présentent un déficit en écriture, les étudiants ont travaillé sur 7 axes distincts :
o L’axe motivationnel
o L’axe créatif
o L’axe communicationnel
o L’axe langagier
o L’axe didactique
o L’axe réflexif
o L’axe citoyen.
Ils ont ensuite mobilisé les élèves autour d’ateliers d’écriture et de théâtre afin de développer leurs capacités d’expression. Une fois ce stade acquis, les élèves ont pu communiquer au travers des nouvelles écritures médiatiques et ainsi acquérir de nouvelles compétences en la matière. Ce projet connaîtra un prolongement l’année suivante en troisième année.

•	Projet d’écriture à la HERS Virton :     « J’écris donc je suis, je suis donc j’écris »  - Dany Fosty

Emmanuel Chapeau, enseignant dans le secondaire et didacticien à l’ULG présenta ensuite le projet mené à l’Athénée Léonie de Waha mené en collaboration avec le CAV-L. Ce projet basé sur le travail collaboratif en groupe a permis de dresser l’arborescence de la web-TV, la volonté étant, par ce canal de communication, de donner une meilleure image de l’école tout en développant de nouvelles compétences communicationnelles auprès des élèves. Le travail en ateliers fait régulièrement l’objet d’une mise en commun et prise de décision, il s’agit là d’une démarche pédagogique prépondérante à l’Athénée de Waha. Une fois l’arborescence fixée vient la création des vidéos et le dépôt de celles – ci sur la web –TV. Une récente médiatisation du projet a été perçue comme une reconnaissance de la qualité du travail par les élèves.
A découvrir: http://www.wahatv.be

Maryline Dohogne, Maître Assistant à la Haute Ecole de Liège, a réalisé avec ses étudiants une valise pédagogique destinée à accompagner les visites au camp de concentration de Mauthausen. Ce travail réalisé avec le soutien de la Cellule Démocratie ou Barbarie a permis de recueillir des témoignages de survivants du camp tout en y mêlant des images d’archives. Quatre cahiers à thème ont ainsi été conçus :
 Le système concentrationnaire
 Le camp de Mauthausen
 L’exploitation pédagogique avant la visite
 La visite proprement dite.

En outre un média-guide interactif a été réalisé afin que les jeunes visiteurs deviennent à leur tour des «passeurs de mémoire».

Enfin, un web-document intitulé « And so What ? » permet de prolonger la réflexion citoyenne après la visite : que faire de cette expérience, de ces nouvelles informations recueillies sur les faits du passé et quelles applications possibles afin de susciter auprès des jeunes une réflexion sur la résistance hier et aujourd’hui, la démocratie et la politique, le rôle des médias et les idées liberticides ?

•	Création d’un webdocumentaire sur le camp  de Mauthausen (Territoires de la Mémoire),   par les étudiants de la HEPL. Marilyne Dohogne

Un tour de questions clôtura cette première partie.

Deuxième partie : « Regards croisés d’experts et de praticiens »

Alain Gerlache,  chroniqueur à la RTBF et chargé de cours à l’ULG porta la réflexion sur le thème « Internet à l’école, le loup dans la bergerie ? ». La révolution du numérique a touché tous les secteurs : la musique, les médias, voire même des services comme la location de chambres dans le privé. Inévitablement, les différents secteurs ont dû s’adapter à ces bouleversements à la fois dans leurs pratiques et dans leur manière de traiter l’information avec irruption de l’instantané dans le débat démocratique. Ainsi la radio par exemple devient interactive et produit aujourd’hui des images, les sites des quotidiens proposent des reportages vidéo. Les journalistes font appel à de nouvelles techniques pour trouver l’information, la critique devient collaborative dans des médias de plus en plus généralisés. Alain Gerlache considère aujourd’hui la parole comme une forme de pouvoir. Les lecteurs avisés peuvent à leur tour devenir « rédacteurs en chef » avec une instantanéité de l’information beaucoup plus grande que par le passé.

Et de conclure que la fracture numérique aujourd’hui réside bien davantage en l’accès au contenu que l’accès aux outils informatiques et dans ce contexte, l’école a un rôle social très important à jouer. Les enseignants ne sont plus au centre de l’information mais doivent adopter de nouvelles techniques d’apprentissage avec leurs élèves tout en éveillant leur esprit critique et citoyen en tant que consommateur ou créateur de communication médiatique.

Arnaud Grégoire, journaliste et réalisateur mit ensuite l’accent sur le projet « transmédia » qui représente pour la RTBF aujourd’hui une nouvelle façon participative de « raconter des histoires ». « Le prince charmant » est un projet qui a été à la base de 10 émissions portant sur les relations affectives et le vécu des auditeurs, téléspectateurs et internautes, chaque vidéo présentant un type particulier  de « prince charmant », suivi d’un débat ludique sur d’autres supports communicationnels comme Facebook, les web-blogs, etc. Cette contribution participative a permis d’élaborer un contenu consistant avec un type d’écriture particulier : gérer la multitude d’informations, créer un univers narratif et développer le projet dans le temps, au travers des différents supports médiatiques et par phases. Une nouvelle manière de communiquer ensemble sur des sujets  ciblés par laquelle le citoyen s’approprie le média au travers de son propre langage.

Emmanuel Chapeau, présenta ensuite l’approche de la web-TV au travers de la pédagogie active selon Freinet en distinguant l’apprentissage selon deux approches :

Pédagogie Pédagogie active
l'enseignant enseigne l'enseignant encadre
référentiels et manuels centres d'intérêt des élèves
stratégies d'apprentissage autonomie par le groupe
tâches/situations tâches/situations
problème défini problème défini
motivation motivation
compétences disciplinaires & transversales compétences disciplinaires & transversales
évaluation production et présentation
  évaluation groupe/pairs
  ouverture vers le monde
  créativité et plaisir d'apprendre

Ce tableau indique que la pédagogie par projets va plus loin que la certification des compétences acquises. C’est sur cette base que la « Waha TV » a été mise sur pied par les élèves.

Regards croisés d’experts et de praticiens...

Troisième partie:

Après un tour de questions, les participants se sont répartis dans différents ateliers pratiques ayant pour thèmes :
 Réalisation de contenus audiovisuels (Marc Malcourant – CAV-liège)
 Exploiter et/ou réaliser un web-documentaire (Maryline Dohogne – HEPL et Isabelle Colin)
 Créer un web-documentaire en classe (Manuela Guisset – ACMJ)
 Créer une web-tv en classe (Thomas Jungblut – CAV-L et ULG)
 Journal d’école – blog d’école (Jean-Luc Sorée – CAF Tihange)
 Créer une web-radio (Marc André – Média Animation)
 Ecriture collaborative avec les wikis (Michel Berhin – Média Animation).

Créer un webdocumentaire en classe    M. Guisset et S. Lapy (ACMJ)

Une journée intéressante à plus d’un titre. Rendez-vous en novembre 2014 pour une nouvelle journée consacrée à l’éducation aux médias dans la formation initiale des enseignants ! Consultez régulièrement notre site www.csem.be



Lien vers la galerie: