Appliquer un modèle d’analyse à un incident critique concernant l’usage des médias en réseaux

Auteur : Isabelle Colin
Public visé : Secondaire inférieur, supérieur, adultes
Matériel :

  • Ordinateur portable
  • Projecteur
  • Tableau

Durée totale : 100 à 200 (idéal) minutes
Nombre de séquences : 4  (2 x 50 minutes si les informations sont fournies et les pistes de recherches limitées)

 

Objectifs :
Axe informationnel et social (Education aux médias et par les médias)

  • Lire : prendre connaissance d’un fait à travers sa représentation dans un court métrage de fiction.
    • Reconnaître le procédé du flash-back , en expliquer l’intérêt en termes d’effets sur le spectateur
  • Organiser : Appliquer un modèle d’analyse en 4 étapes à un incident critique concernant l’usage des médias en réseaux (représentation, problématisation, analyse, projection)
  • Lire :   mettre en évidence les différentes facettes d’une situation problème et leur donner du sens, par exemple, en  les mettant en tension (droit – devoir, intimité – extimité, vie privée – vie publique, représentation de soi – de l’autre …)
  • Ecrire : isoler et formuler les tensions entre les concepts associés à l’idée d’identité et de vie privée
  • Naviguer : chercher l’information adéquate à l’analyse des tensions relevées (recherche libre ou dans un ensemble de documents fournis par l’enseignant)
  • Ecrire : proposer des pistes de résolution à l’incident critique traité en en envisageant les caractéristiques (avantages, faisabilité, durabilité, transfert …)

 

Déroulement
1.      Présentation d’un questionnaire sous forme de tableau (qui, où, quoi en abscisse et quand en ordonnée) et répartition des questions entre les élèves
En grand groupe :
2. Vision du court métrage « L’absence »
 http://www.educatube.be/projet.php?pr_id=130
3. Mise en commun des réponses et vérification de la bonne compréhension du document par tous.
4. Identification de l’incident critique et présentation de la grille (cf. annexe 1)
      En petit groupe de 2 ou 3 :
5. Application de la grille et rédaction des différentes réflexions apportées aux aspects à envisager  (représentation, problématisation, analyse, projection)
En grand groupe : (si 2 x 50 min)
6. Mise en commun ; précision des concepts et des enjeux, formulation des tensions, des hypothèses, des besoins d’informations supplémentaires éventuels, proposition des remédiations
En petit groupe (si 4x 50 min) puis en grand groupe pour décision d’action.
7. Approfondissement, recherche d’informations, rédaction d’un projet d’action à portée plus large et à soumettre à la direction de l’école en vue d’une politique de prévention.
 
Remarque : D’autres représentations médiatiques peuvent être utilisées en fonction du public et afin de varier les thèmes  (article de presse, séquence de reportage)
 
Annexes
Le schéma-synthèse de l'entraînement mental
Cette approche part d’incidents critiques de la vie de tous les jours et tente de les replacer dans un contexte où les enjeux,  les acteurs et l’impact des relations à l’œuvre vont être précisés autant que possible.  Dédramatiser, objectiver, mettre à distance pour essayer d'améliorer les choses, de rendre la situation acceptable et de rétablir de "l'humain" dans des cas problématiques et pour, à l’avenir, les éviter. 
Les faits divers liés aux réseaux sociaux sont souvent révélateurs de dysfonctionnements qui n’ont pas spécialement leur ancrage dans  ces « satanées nouvelles technologies » qui ont souvent bon dos.
Par exemple, certains problèmes attribués aux TIC  sont souvent des symptômes d’un manque d’espace prévu pour que les problèmes relationnels puissent s’exprimer et être traiter par l’ensemble des acteurs.
Le schéma propose d'analyser la situation (le renvoi d’un élève pour avoir diffusé des propos injurieux sur FB)en fonction des quatre rubriques suivantes:

  1. La représentation/Se représenter la situation problématique ; qui intervient, qui fait quoi, qui dit quoi, dans quelle situation et avec quelle position
  2. La problémation/ Poser le problème ; confrontation des différents points de vue , envisager les différents aspects, relever les oppositions
  3. L'analyse/Élucider le problème ; pourquoi est-ce ainsi, causes et conséquences, théories explicatives
  4. La projection/Décider ensemble ; imaginer des solutions diverses, évaluer ce qui est possible à mettre en place concrètement.  Le but est d'arriver à des négociations plutôt qu'à des impositions.

 

Adaptation de la méthode d’entraînement mental (d’après J. Cornet, d’après P. Davreux)
Un outil qui permet d’élaborer son propre savoir. Toute pensée vient de l’action et retourne à l’action.