tude de réception du phénomène BookTube. Typologie des consommateurs de chaînes BookTube, investigation des effets produits sur ce public et identification d’enjeux pour l’éducation aux médias

Le Prix du Mémoire 2018 du Conseil supérieur de l'éducation aux médias d'un montant de 2000€ a été remis à Aurélie Lebeau pour son mémore dans le cadre du Master en éducation aux médias de l'IHECS.

Avec plus d’un milliard d’utilisateurs chaque mois, YouTube occupe la seconde place parmi les réseaux sociaux les plus prisés après le renommé Facebook. Cette plateforme héberge une kyrielle de contenus vidéos autour de sujets divers et variés tels que de la mode, de la cuisine, ou encore des clips musicaux… Au sein de cette pléthore de contenus a émergé le phénomène des youtubers, des amateurs réalisant des vidéos autour de leurs centres d’intérêt. Certains livrent sur leur « chaîne » des conseils de mode et de beauté. D’autres parlent de jeux vidéo ou réalisent des sketches humoristiques.

BookTube

Parmi ces communautés de créateurs s’est développée celle centrée autour d’une passion commune pour le livre et de la lecture : les booktubers. Contraction des termes « Book » (livre en anglais) et « Tube » (en référence à YouTube), le phénomène BookTube désigne des créateurs qui abordent ces thématiques sur leur chaîne. Ce mémoire va au-delà du divertissement et de nos propres représentations afin de découvrir ce phénomène en profondeur et sous un œil nouveau. L’angle de vue est celui de la réception par les consommateurs de chaînes BookTube, à leurs pratiques et les effets que produit la vision de vidéos BookTube sur ce public.

Intérêt des éditeurs

BookTube se distingue des autres communautés de youtubers car elle est moins populaire et représentée que les communautés de beauté, d’humour ou encore de gaming. De plus, elle est actuellement en train de connaître une phase de transition et se développe de manière exponentielle, ce que les maisons d’édition et autres acteurs du monde du livre voient comme une occasion de mettre en avant leurs produits.

Méthode

Le dispositif se divise en trois parties prenant la forme d’entretiens semi-directifs. Une première s’intéresse aux aspects cités ci-avant par le biais de la mise en place d’une typologie des consommateurs. Une deuxième prend la forme d’un test de littératie médiatique visant à évaluer des compétences en lecture sociale afin de déterminer des pistes de réflexion pour l’éducation aux médias. La dernière a consisté à présenter la typologie réalisée à notre échantillon et de collecter ses retours à ce propos.
En termes de contenu, ce mémoire regroupe dans un premier temps une exploration théorique afin de cerner le phénomène étudié ; un portrait du paysage littéraire à l’ère du web 2.0 en présentant les communautés de lecteurs en ligne et spécifiquement les « réseaux sociaux littéraires ». Ceci débouchant sur une définition du phénomène BookTube. Le mémoire se penche également sur ses origines, sur les codes récurrents et communs caractéristiques de cette communauté de créateurs, et sur les liens unissant les booktubers et leurs abonnés. Enfin, sont abordés les polémiques et enjeux autour de l’évolution de la communauté, ainsi que les liens entre BookTube et éducation aux médias afin de baliser la partie empirique.

Découvrir le résumé du mémoire d'Aurélie Lebeau en pdf - 377 Ko

​Remise du Prix

​Le Prix a été remis à Aurélie Lebeau le 17 décembre 2018 au Palais des Académies.