Nova asbl

Rue: 
Rue d'Arenberg
Numéro: 
3
Code postal: 
1 000
Localité: 
Bruxelles
Pays: 
Belgique
Téléphone: 
02 /511 24 77
Fax: 
02 /511 24 77
Sites internet: 
www.nova-cinema.org
Coordonnées du responsable et d'un (des) animateurs: 
Personne de contact : Gwenaël Breës (adresse du bureau: 14, Rue d'Arenberg)
Les objectifs de l'opération: 
Le Nova est un collectif (en perpétuel devenir) composé d'usagers (créateurs, producteurs, spectateurs…) des media audiovisuels, militant pour une éducation critique à l'image et la démocratisation des moyens d'expression audiovisuels. L'association entend favoriser l'accès aux groupes sociaux qui en sont coupés, qu'il s'agisse de minorités culturelles ou de cultures minoritaires. Les programmations du Nova se font par/en lien avec des personnes et collectivités concernées par les thèmes et cultures abordées sans toutefois se subordonner à des filtres institutionnels.
La définition de l'éducation aux médias: 
Dans une société où le rôle de l'image et des medias de communication est devenu prédominant et tend à l'uniformisation, où le phénomène de privatisation a déjà atteint les services publics, le Nova est né de la volonté d'ouvrir et d'animer des outils et des espaces de recherche, de réflexion, de connexion, de confrontation, de création et d'expérimentation autour de l'image en général et du cinéma en particulier. Le Nova utilise l'expression audiovisuelle et culturelle au sens large comme un moyen d'éducation, de sensibilisation, de formation et de débat. Il propose en effet des activités articulées autour de questions de société et destinées à permettre la réflexion. Il se consacre notamment à la diffusion, à la production et à la promotion d'oeuvres audiovisuelles liées à un contexte créatif et politique contemporain. Le Nova est un projet en maturation constante. Il se conçoit comme un écran ouvert à des créations réalisées dans une démarche d'indépendance/autonomie artistique, économique et éthique, à des oeuvres qui témoignent d'une recherche au niveau de la forme comme du contenu. Il réserve par ailleurs une place aux genres "mineurs", disqualifiés/dénigrés par une certaine orthodoxie. Il veut participer à démystifier le cinéma en accueillant films d'amateurs, les formats film ou vidéo non professionnels, sans limitation de durée et de support, etc. Le Nova entend le cinéma comme expérience se nourrissant d'influences artistiques et culturelles multiples, comme "langage" pour décrypter/construire le monde et comme expression de visions personnelles/singulières/subjectives non soumises à une pensée dominante/majoritaire. Le Nova ne se contente pas de présenter des créations, mais cherche à les contextualiser par rapport à une communauté, un brassage de genres, une sensibilité ou une démarche commune. Cette mise en perspective est donc régulièrement thématique. Néanmoins, il ne s'agit pas de limiter la programmation à ce type d'approche, ni d'enfermer ces oeuvres dans des catégories artificielles ou des discours préétablis. Il s'agit de susciter, de soutenir et de favoriser l'expression de communautés ou de catégories de la population peu ou pas représentées dans les media traditionnels et dans la société en général; par le développement d'analyses et de démarches, collectives ou personnelles, menées indépendamment des logiques de l'industrie audiovisuelle. ACTIVITÉS RÉGULIÈRES Les programmations se conçoivent tels des rendez-vous, qui, outre les films, apporteront une vie particulière (rencontres, débats, concerts, repas…) et une convivialité. Une approche diversifiée et transdisciplinaire est souhaitable pour s'ouvrir à divers publics et pour densifier/complexifier/croiser différents langages/formes/approches d'une même question. Une programmation n'est pas un projet individuel, elle engage le collectif et doit être pensée avec lui. D'où le refus de recourir à des curateurs et autres directeurs artistiques. Le Nova n'accueille pas de programmation "clef sur porte". Il est ouvert aux collaborations extérieures pour autant que l'esprit de cette collaboration soit le fruit d'un réel échange et coïncide avec l'objet social du Nova. Le cinéma ne peut être dissocié/déconnecté de la vie, ou se superposer à elle. Il est important de se connecter et de se confronter avec les "mouvements sociaux" et tout le tissu associatif, créer des alliances, même passagères, tout en cultivant nos singularités.
Aire géographique: 
Bruxelles Capitale
Public: 
Enfant
Adolescent
Jeune adulte
Adulte
Senior
Médias: 
Cinéma